Le chat et la Toxoplasmose

LA TOXOPLASMOSE

 

La toxoplasmose est une maladie infectieuse causée par un parasite que les animaux transmettent aux hommes. C'est une maladie commune généralement bénigne, que beaucoup de gens ont déjà eu sans s'en rendre compte, les immunisant au passage. Elle peut être dangereuse pour les femmes enceintes qui n'ont jamais eu cette maladie. Contrairement à une idée reçue, il n'est pas nécessaire de se séparer de son chat dans ce cas de figure.
Le toxoplasme, ou Toxoplasma gondii, s'attrape généralement en mangeant des aliments contaminés ou en portant ses doigts à sa bouche après avoir touché des matières fécales ou terreuses qui en contenaient.
Une fois dans le corps humain, le parasite se loge dans différents organes. Le système de défense de l'organisme réagit : des anticorps spécifiques sont produits contre lui. Ils le maintiennent dans un état inoffensif mais... ne l'éliminent pas.
Ce sont ces anticorps que l'on détecte lors d'une prise de sang. S'ils sont présents, on parle de "sérologie de la toxoplasmose positive". À l'inverse "une sérologie de la toxoplasmose négative" signifie que l'on n'a jamais été en contact avec le parasite et donc que l'organisme n'a jamais eu besoin de fabriquer des anticorps pour se protéger.
Ce parasite (Toxoplasma gondii) se trouve chez la plupart des mammifères et surtout chez le chat. Il est très répandu en France puisque 75% à 85% des adultes l'hébergent et sont donc séropositifs.

QUELLES SONT LES CONSEQUENCES DE CETTE MALADIE ?
La toxoplamose est une maladie généralement bénigne. La majorité des personnes l'ont eu sans même s'en apercevoir. Elle prend la forme d'un état grippal, d'une fièvre modérée et/ou de petits ganglions dans la nuque.
Toutefois, les dangers sont importants pour la femme enceinte contractant cette maladie pour la première fois en cours de grossesse (entre 10 à 20 semaines d'aménorrhée : absence de règles). Le fœtus peut dans ce cas être atteint de malformations oculaires ou nerveuses. Avant 10 semaines, le risque de passage du parasite à travers le placenta est exceptionnel. Après 20 semaines, ce passage est fréquent et les conséquences pour la grossesse, si le diagnostic est fait, sont moindres.

COMMENT CONTRACTE-T-ON LA TOXOPLASMOSE ?
Le plus souvent par ingestion de viande contaminée mal cuite, en mangeant des viandes saignantes, en particulier le mouton qui peut être aussi un hôte du parasite.
En mangeant des légumes et des fruits contaminés par une terre souillée.
En ingérant des particules de selles de chats (en mangeant avec les mains, sans se les être lavées après avoir fait la litière ou joué dans un bac à sable visité par des chats). Car les excréments de chats peuvent en effet contenir du Toxoplasma gondii qu'ils éliminent dans leurs selles.

QUELLES PRECAUTIONS POUR LES FEMMES ENCEINTES NON IMMUNISEES ?
Actuellement en France, plus d'une femme enceinte sur deux a une sérologie toxoplasmique négative. Le dépistage de ces anticorps dans le sang est une obligation légale lors de l'établissement du certificat prénuptial et au moment de la déclaration de grossesse. Cette recherche doit être faite le plus tôt possible après la fécondation.
Si cet examen est positif, un autre contrôle est inutile. La femme a des anticorps, ayant déjà eu la toxoplasmose, et est donc immunisée. Son fœtus ne court aucun danger.
En revanche, un premier examen négatif montre que la femme n'est pas protégée et peut d'attraper la toxoplasmose. Comme cette maladie peut avoir des conséquences dramatiques sur le fœtus, un suivi tous les mois jusqu'au terme est alors indispensable, ainsi que la prise de toutes les précautions nécessaires pour ne pas entrer en contact avec le parasite : régime alimentaire et règles d'hygiènes strictes.

Au quotidien :

  • Éviter la contamination par l'alimentation :
    1. Ne manger que de la viande bien cuite, salée ou fumée. En Europe, le mouton et le porc sont contaminés par le toxoplasme dans plus de la moitié des cas. Le veau et le bœuf sont un peu moins touchés et la volaille rarement. La réfrigération est insuffisante pour détruire le parasite ; en revanche, il est sensible à la salaison, au chauffage (67C pendant 3 minutes) et à la congélation pendant au moins trois jours. La cuisson aux micro-ondes est imparfaite pour assurer sa destruction.
    2. Laver les fruits et légumes avant de les manger, car ils peuvent êtres souillés par de la terre contaminée.
    3. Ne pas manger d'œufs crus.
  •  Éviter d'avoir des parasites sur les mains :
    1. Lavez-vous les mains aussi souvent que possible : à la sortie des toilettes, avant de passer à table, après avoir manipulé de la terre, des légumes terreux (pommes de terre, carottes, salade...) ou des denrées non cuites.
    2. Portez des gants pour jardiner ou jouer avec des enfants dans des bacs à sable pouvant être souillés par des félins.
    Les chats "chasseurs" sont plus souvent contaminés que les chats domestiques. Les femmes enceintes devraient éviter d'entrer en contact avec des chats dont elles ne connaissent pas les habitudes alimentaires.
    Ne donner à son chat que des aliments cuits, mis en conserve ou desséchés. Essayer de le garder à l'intérieur pour l'empêcher de se nourrir de débris organiques.
    Des précautions sont à prendre lors de l'entretien de la litière (à faire tous les jours avec rinçage à l'eau bouillante) :
    - mettre des gants et vous laver les mains après les manipulations.
    - ou demander à votre conjoint de changer la litière.
    Ainsi, l'application de ces principes de précaution chez une femme enceinte non immunisée à la toxoplasmose permet de garder la compagnie de son chat. Les risques de la toxoplasmose ne justifient donc pas l'abandon de son minou. Les femmes séronégatives de nature très angoissées peuvent toujours, le temps de leur grossesse, confier leur petit félin à un membre de la famille ou à des amis, et le récupérer ensuite, offrant ainsi tout de même à leur enfant la joie de grandir avec un animal

Source:
http://www.santeanimale.ca/